La vie associative en Creuse

 
 

Les enjeux départementaux.

Les caractéristiques principales de la vie associative en Creuse

 Le tissu associatif de la Creuse est dynamique. 5090 associations y sont déclarées. Elles remplissent une réelle mission de service public en matière de cohésion sociale, d’animation locale, d’action éducative et d’engagement citoyen.

Selon une récente étude du CERPHI, la Creuse est classée au 4e rang des départements dans lesquels la part des effectifs salariés des associations dans l’ensemble du secteur économique et social est la plus importante. La ville préfecture de la Creuse, Guéret, figure quant à elle en 2e position nationale des villes créant proportionnellement le plus d’associations sportives, en 13e position pour les associations de loisirs.

 Les enjeux départementaux

 Les dirigeants associatifs creusois sont néanmoins souvent confrontés aux problématiques du milieu rural. Ils témoignent en outre, comme partout, qu’un certain « essoufflement » peut résulter du nombre restreint de dirigeants actifs, du difficile renouvellement du bénévolat, de l’évolution du rapport que l’adhérent entretient avec l’association ou encore de la complexité de leur environnement. En outre, il n’est pas toujours facile de trouver aide et conseil « lorsqu’on est bénévole ».

 Ce constat a conduit l’Etat dans le département de la Creuse, à mettre en place un « guichet vie associative » ouvert aux dirigeants associatifs, tous secteurs confondus et situé à la DDCSPPdirection départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations.

Le principe est de proposer directement aux bénévoles une orientation, des conseils ou une information précise et actualisée sur les différentes actions d’accompagnement qui leur sont destinées.

 Les dirigeants bénévoles sont ainsi accueillis à tout moment mais aussi dès l’accomplissement de la déclaration de leur association et des modifications statutaires ultérieures.

Ces démarches sont en effet accomplies auprès de la DDCSPPdirection départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations et non plus à la préfecture. La sous-préfecture d’Aubusson continue néanmoins à recevoir les dossiers déposés par les associations relevant de son ressort.

 Le « guichet vie associative » se charge de transmettre le formulaire à la sous-préfecture d’Aubusson pour traitement administratif de la déclaration ou de la modification statutaire dans tous les cas et donc quel que soit l’arrondissement concerné.

Il peut dans ces conditions proposer systématiquement aux dirigeants, dès la création de leur association, l’orientation, les conseils, l’information ou l’accompagnement qu’ils attendent : information adaptée, guide pratique de l’association, fiches thématiques, etc.

 Il peut aussi les orienter vers le correspondant vie associative nommé dans chaque service public membre du pôle départemental de compétences vie associative ou vers l’un des douze « points d’appui à la vie associative » (PAVA) labellisés dans le département.

 Les PAVA, territoriaux ou thématiques, sont en mesure d’accueillir ou de conseiller directement les bénévoles dans une relation de proximité territoriale ou sur la base d’une compétence affichée.

 Enfin, il est un médiateur reconnu dans la résolution des inévitables problèmes de fonctionnement rencontrés dans la vie d’une association.

 La mise en œuvre du service civique constituait pour les associations une perspective intéressante afin de redynamiser leurs actions. Cependant, le niveau d'autorisation accordé par l’Agence à la région pour 2011 ne peut être contenu. L’arrêt des agréments a donc créé une déception pour les dirigeants associatifs qui portaient espoir sur ces recrutements d’autant que 2011 est l’année européenne de valorisation du bénévolat.

 Personnes en charge du dossier :

  André Ledoux : 05 55 72 53

 Véronique Charbonieras : 05 55 41 72 56