Éditorial de Pascale GILLI-DUNOYER

 
Éditorial de Pascale GILLI-DUNOYER

Directrice adjointe de la direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations (DDCSPPdirection départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations) de la Creuse.

Par arrêté du Premier Ministre en date du 12 décembre 2016, j’ai été nommée Directrice adjointe de la Direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations (DDCSPPdirection départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations) de la Creuse.

Le 3 janvier 2017, j’ai pris mes fonctions sous l’autorité de Monsieur le Préfet de la Creuse qui avait retenu ma candidature.

La Creuse est un département auquel je suis attachée par des liens familiaux historiques, par une solide maison creusoise mais aussi et surtout par le désir de contribuer à la valorisation des spécificités et des atouts creusois grâce à la mise en œuvre des politiques publiques.

Diplômée de l’École Vétérinaire d’Alfort en 1985, j’ai opté immédiatement pour le service public.

Mes 17 premières années professionnelles m’ont permis d’être confrontée à la réalité du travail en services vétérinaires départementaux dans le Bas Rhin puis à la Réunion. Ensuite, j’ai rejoint pour une dizaine d’années la Direction Générale de l’Alimentation au ministère de l’Agriculture où j’ai occupé successivement les fonctions de chef de bureau des établissements d’abattage et de chef de bureau des laboratoires et de la coordination des contrôles.

Enfin, avant de rejoindre la Creuse, j’ai contribué pendant trois ans aux travaux et réflexions du Conseil Général de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et des Espaces Ruraux.

Ainsi, après un parcours particulièrement diversifié, j’ai souhaité rejoindre une direction départementale avec comme objectif de partager cette expérience acquise pendant 30 années de service public.  

Depuis 2010, les DDCSPPdirection départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations sont des directions départementales interministérielles, leurs missions couvrent des domaines variés mais avec comme dénominateur commun : garantir la sécurité de nos citoyens dans leur alimentation et leur rapport à l’animal, dans leur logement, dans leurs activités sportives ou associatives, dans leurs actes commerciaux et ce au plus près du terrain.

Voici bientôt trois mois que je côtoie les acteurs du département ; je retiens à ce jour trois priorités que je vais m’attacher à satisfaire sous l’autorité de ma hiérarchie :

–  Être à l’écoute et accompagner l’équipe de la DDCSPPdirection départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations de la Creuse dans la réalisation de ses missions, afin de valoriser et de promouvoir leur compétence et de porter au mieux les orientations et politiques publiques des différents ministères en les adaptant au contexte local.

– Travailler avec les acteurs socio-économiques, associatifs et politiques locaux afin d’impulser de nouveaux projets (accompagnement social, développement durable, santé publique …) ou de meilleurs comportements ( contrôles économiques ou sanitaires …) ; affirmer le pouvoir régalien de l’État mais aussi conforter son rôle d’expert et de conseiller auprès de ces acteurs.

–  Contribuer à l’élaboration de synergies d’actions entre les différents acteurs de l’État, les collectivités territoriales et les organisations professionnelles ou associatives afin de potentialiser les actions engagées au bénéfice du plus grand nombre d’administrés et d’acteurs professionnels.